Par le Département fédéral des finances
 

 

 

 

Dans le sillage du projet de loi fédérale relative à la réforme fiscale et au financement de l’AVS (RFFA), l’Administration fédérale des contributions (AFC) n’appliquera plus les pratiques de société principale et de Swiss Finance Branch à de nouvelles entreprises à partir de 2019.

La RFFA introduit les mesures nécessaires au niveau législatif pour concilier le droit suisse en matière d’imposition des entreprises avec les exigences internationales. Comme annoncé dans le message du Conseil fédéral concernant la loi fédérale sur le Projet fiscal 17 (désormais RFFA), les pratiques relatives à la répartition fiscale des sociétés principales et aux Swiss Finance Branches seront abolies en parallèle à la suppression des règles concernant les sociétés à statut fiscal cantonal. 

Contrairement à la suppression des règles concernant les sociétés à statut fiscal cantonal, la suppression de ces pratiques fédérales n’exige pas de modifications législatives. Dans un premier temps, l’AFC prendra donc les mesures nécessaires pour que ces pratiques ne soient plus appliquées à de nouvelles entreprises à partir de 2019. Avec l’entrée en vigueur de la RFFA au début de 2020, il s’agira dans un deuxième temps de supprimer également ces pratiques pour les sociétés principales et les Swiss Finance Branches qui en bénéficient actuellement.

Les groupes opérant au niveau international réunissent souvent leurs structures en de plus grandes entités et centralisent au niveau de sociétés dites principales les fonctions, les responsabilités et les risques au sein du groupe. Si cette société principale se trouve en Suisse, une partie du bénéfice net y est exclue de l’imposition (répartition fiscale internationale). 

Les Swiss Finance Branches sont des établissements financiers stables d’entreprises étrangères, qui sont notamment compétents pour octroyer des prêts au sein des groupes étrangers. Le calcul d’une rémunération pour l’utilisation du capital mis à la disposition de l’établissement stable suisse réduit en conséquence le bénéfice net imposable en Suisse de la Swiss Finance Branch. 

Rückkehr